Nouveautés (13)
  • Promo !

    Un bijou noir chez les trafiquants d’art

    [yith_wcwl_add_to_wishlist]
    Le Meurtre des Vierges folles A. C. Scotto 16,90  6,99 

    Une nuit d’hiver, au volant de sa voiture, un homme retrace l’histoire de sa vie. Quand s’est-elle arrêtée ? Ses souvenirs s’embrument et se télescopent, entre les Vierges folles – la maison de son enfance, en Vendée –, le lycée à Nantes, les Beaux-Arts à Paris et à Bruxelles, le docteur Heurtin. Et cette femme. Cette femme…
    Comment en est-il arrivé là ? Après l’Algérie et les commandos, il y a eu le trafic de tableaux, avec Tony et Mario, ses frères, sa famille. Tout allait bien ; une amitié de quarante ans. Mais à cause de cette histoire de miniature flamande, les événements se sont enchaînés. Tony l’avait pourtant prévenu : « Demain, fais très attention à toi. » Pourquoi ? Que sait-il, Tony ? Et cette femme. Cette femme…
    Il ignore où il a réellement mis les pieds. Il est juste blessé, désabusé, assoiffé de vengeance. Et cette femme. Oh, cette femme… Il va la tuer.
    A.C. Scotto est le pseudonyme d’un auteur qui, sous son vrai nom, a été éditeur (celui de Serge Gainsbourg), réalisateur de télévision, enseignant et a publié plusieurs romans et essais. Avec Le Meurtre des Vierges folles, il nous livre un récit noir au style superbe, dont le climat et les personnages évoquent ceux des films de Jean-Pierre Melville.

    #roman, #littérature générale, #littérature noire, #polar, #thriller, #suspense, #souvenirs, #amnésie, #beaux-arts, #trafic d’art, #guerre d’algérie, #femme fatale, #trahison, #amitié, #vengeance, #a. c. scotto, #nouveautés

    140 x 216 mm
    208 pages
    ISBN papier : 978-2-37548-053-3
    ISBN ebook : 978-2-37548-054-0

    Chers lecteurs, vous trouverez tous nos livres en librairie. Nous vous invitons donc à vous rendre chez votre libraire habituel ou sur son site Internet.

  • Promo !

    Quel est le rapport entre les invasions mongoles et Björn Borg ?

    [yith_wcwl_add_to_wishlist]
    Rouleaux mongols suivi de J’ai pissé sur l’Inca Nunziu 15,90  4,99 

    PRIMÉ AU FESTIVAL PÔLE ART 2019

    Sept rouleaux mongols ont échoué sur des plages de Méditerranée. Entre récit ethnographique et contes sanglants, ils retracent l’épopée d’une tribu d’exterminateurs éruptée par la steppe, depuis ses minables débuts jusqu’à la conquête du Cathay. De massacres en tueries, ces joyeux assassins sèment partout la Pax Mongolica. Et ils auraient pacifié toute la terre, en passant par chez vous, s’ils n’avaient commis cette erreur : s’égarer au pays de Schmûk.
    J’ai pissé sur l’Inca est une chanson de geste qui s’est trompée d’époque. Fernando court la planète au gré de ses lubies, se goinfre de viande crue aux banquets du négus Ménélik, mord Brahms au cou pour laver l’honneur de Schumann, s’incline trois fois sur la tombe d’un héros corse et se met finalement en tête de créer un chien effroyable, pire que celui des Baskerville. Tout en dédiant ses poèmes aux bars du Lavandou, à ses artistes fétiches et à sa bien-aimée.
    Nunziu, auteur inclassable, dynamite avec talent les conventions littéraires, dans une langue hantée par le souci du rythme et de la concision. Ses écrits explorent un passé qui n’a sans doute pas existé, mais qu’importe, avec une telle érudition et un tel humour, on peut tout se permettre.

    #décalé, #humour, #humour noir, #littérature générale, #récits, #récit historique, #invasion, #poésie, #Lavandou, #Corse, #souvenirs, #nunziu, #nouveautés

    140 x 216 mm
    198 pages
    ISBN papier : 978-2-37548-051-9
    ISBN ebook : 978-2-37548-052-6

    Chers lecteurs, vous trouverez tous nos livres en librairie. Nous vous invitons donc à vous rendre chez votre libraire habituel ou sur son site Internet.

  • Promo !

    La vengeance est un plat qui se mange froid. Chez les Monferreau, ça se mange cru.

    [yith_wcwl_add_to_wishlist]
    La Tribu – Saison 2 : L’École des horreurs Stéphanie Lepage 14,90  4,99 

    Nous pensions en avoir fini avec les Monferreau. Nous nous réjouissions à l’idée que tous les membres de cette famille de dégénérés s’étaient entre-tués ou entre-dévorés. Mais c’était compter sans la descendance déviante et cachée du patriarche, Victor. C’était compter sans les branches tordues et jusqu’alors secrètes de cet arbre généalogique putrescent.
    Force est de constater que les héritiers n’ont rien à envier à leurs aïeux et que les germes de l’abomination sont bien enracinés en eux. Les parents se sont mutuellement réglé leurs comptes ? Pas de problème, les descendants assurent la relève et nagent eux aussi avec bonheur dans un bain de sang. Et si les estomacs crient famine, les esprits torturés crient vengeance ! Mais vengeance de quoi ? Et de qui ? Ça, c’est ce que Saphir, une mercenaire engagée par deux vieux toqués qui tirent les ficelles dans l’ombre, est chargée de découvrir. À condition que ce ne soit pas elle le dindon de cette farce macabre.
    Les enfants sont formidables… mon œil. À ceux dont il est question ici, on donnerait plutôt le diable que le Bon Dieu sans confession. Ils sont tous premiers de la classe à l’école des horreurs !

    #décalé, #humour, #humour noir, #littérature générale, #littérature noire, #roman, #thriller, #suspense, #terreur, #famille, #secrets de famille, #mystère, #anthropophagie, #cannibalisme, #folie, #maladie mentale, #déviance, #perversion, #stéphanie lepage, #série littéraire, #nouveautés

    140 x 216 mm
    130 pages
    ISBN papier : 978-2-37548-047-2
    ISBN ebook : 978-2-37548-048-9

    Chers lecteurs, vous trouverez tous nos livres en librairie. Nous vous invitons donc à vous rendre chez votre libraire habituel ou sur son site Internet.